Maison : 6 étapes pour réparer votre volet roulant

Liens commerciaux
Maison : 6 étapes pour réparer votre volet roulant

En France, près de 50% des habitats sont équipés de volets roulants. En plus d’être pratiques au quotidien, ils offrent un très bon confort, quelle que soit la période de l’année. Manuels ou motorisés, ces dispositifs sont essentiels pour renforcer la sécurité des maisons. Si les versions équipées d’une motorisation sont plus pratiques et efficaces, elles peuvent néanmoins rencontrer des pannes. Il faut alors se lancer dans la réparation pour que votre équipement fonctionne normalement. Les causes du dysfonctionnement peuvent être multiples. Il est donc indispensable d’effectuer un diagnostic. Quelles sont alors les étapes pour réparer son volet roulant ? Quelles sont les pannes les plus courantes ? Où trouver les accessoires et les pièces de ces menuiseries ?

Les différents éléments du volet roulant

Le volet roulant motorisé est un équipement mécanique qui comporte différents éléments. Il y a tout d’abord le tablier qui est le corps de l’équipement. Il embarque des lames qui s’emboîtent les unes dans les autres. Les coulisses ou rails (ou encore glissières) permettent au tablier de monter et descendre, sans dévier de sa position normale.

Les attaches du tablier sont quant à elles fixées sur le tube ou axe d’enroulement. Lorsque ce dernier s’enroule, il entraîne le tablier dans ses mouvements. Autrement, c’est la rotation de l’axe qui permet l’ouverture et la fermeture du volet roulant. Le moteur, lui, s’insère dans le tube. Il doit être en adéquation avec les dimensions de votre dispositif. Il a le plus souvent une durée de vie de 10 ans.

Les pièces du volet roulant à changer en fonction de la panne diagnostiquée

La réparation d’un volet roulant ne doit pas être confiée à n’importe qui. Le changement des pièces défectueuses doit se faire en fonction de la panne diagnostiquée.

Le type de moteur, élément essentiel pour votre volet roulant

Il est important de choisir le bon moteur pour son volet roulant afin qu’il puisse soulever aisément le tablier. Si vous achetez une motorisation pas assez puissante, vous risquez de raccourcir la durée de vie de votre menuiserie. Il existe une multitude de marques et de motorisation sur le marché. On retrouve surtout deux types de motorisation qui sont commercialisées sur le marché : filaire et radio (sans fil). Ce dernier permet de commander son équipement à distance, à l’aide d’une télécommande ou d’un smartphone.

Le type de moteur, élément essentiel pour votre volet roulant

Liens commerciaux

De même, si vous rencontrez une panne de moteur, vous devez acheter une motorisation de même modèle que le précédent. Toutefois, il existe des moteurs universels qui ont la capacité de s’adapter à tous les types de volets roulants. Vous devez également tenir compte de la puissance du moteur exprimé en Nm. Une puissance supérieure ou inférieure à celle du modèle défaillant peut vous créer des ennuis et endommager votre équipement. Il vous faut donc vous procurer le bon modèle pour votre volet roulant. Renseignez-vous auprès d’un professionnel qui saura répondre à vos interrogations.

Connaître les références des pièces défectueuses

Par exemple, si l’étrier ou le sachet adaptateur pour moteur sont défaillants, vous devez impérativement acheter des pièces de mêmes modèles que les précédents. Pour cela, vous devez connaître les références des pièces défectueuses. De nombreuses plateformes en ligne proposent des moteurs, automatismes, pièces détachées et accessoires pour volets roulants et stores. Vous pourrez également avoir toutes sortes d’équipements (extérieur, pour placard, avec petit coffre…) sur mesure. Il faut compter entre 48h et 72h pour la livraison.

Les pannes les plus courantes pour le volet roulant

Tous les éléments d’un volet roulant peuvent avoir des dysfonctionnements de plus ou moins grande importance. Découvrez les pannes les plus fréquentes.

Un moteur défectueux

Un court-circuit peut provoquer une défaillance du moteur. Cela se produit souvent quand le tablier n’est pas bien séché après un nettoyage. Dans ces conditions, des gouttelettes s’échappent et atterrissent dans le coffre. N’oubliez surtout pas de sécher votre tablier après nettoyage avant de le réinstaller dans son coffre.

Des lames cassées ou défectueuses

Très fréquente, cette panne est néanmoins facile à repérer. Il est conseillé d’agir au plus vite lorsque vous constatez qu’une lame est brisée. Sans quoi, une négligence peut entraîner d’autres dysfonctionnements qui vous obligeront à effectuer plus de dépenses. Remplacez alors rapidement les pièces endommagées.

Des lames désaxées ou détachées des rails

Il arrive souvent que les lames sortent des coulisses. En effet, le glissement régulier provoque des frottements qui peuvent à leur tour modifier la position des lames ou créer le détachement des rails. Il est donc conseillé de graisser régulièrement les lames pour faciliter le glissement.

Un tablier endommagé ou bloqué

Un tablier ou un axe d’enroulement endommagé est une panne à ne pas prendre à la légère. Même si ce type de dysfonctionnement est peu fréquent, cela se produit souvent à la suite d’un choc violent (vent fort, tempête, ou une effraction). Dans tous les cas, il faut changer au plus vite les éléments défectueux afin de garantir votre sécurité.

Si le tablier est bloqué, vérifiez d’abord les piles et/ou l’interrupteur, avant de jeter un coup d’œil à l’alimentation. Puis, nettoyez votre équipement avec un produit spécialisé.

Un volet coincé dans le caisson

La source de ce dysfonctionnement peut se situer à plusieurs niveaux. Il peut s’agir soit d’une défaillance d’une pièce du caisson, soit d’un problème au niveau d’un enrouleur (désaxé). Il peut également s’agir d’une défaillance du moteur ou d’un interrupteur défectueux.

Une manivelle qui tourne dans le vide

Les volets roulants manuels embarquent une manivelle qui permet de mettre en marche le mécanisme. Si ce levier tourne dans le vide, c’est qu’il s’est désolidarisé au mécanisme. Dans ce cas, votre menuiserie ne bouge plus. Il faut donc relier à nouveau le tablier avec le tube.

Lorsque la manivelle craque, cela veut dire que le treuil est défectueux. Il faut donc installer une nouvelle pièce.

Les étapes de la réparation de votre volet roulant

Lorsque le dispositif de votre volet roulant rencontre une panne, 6 étapes sont à suivre pour le réparer.

Vérifiez l’alimentation

C’est le premier réflexe à avoir lorsque vous constatez que votre volet roulant est en panne. Il est possible que le dispositif soit sous-alimenté. Servez-vous alors d’un testeur électronique pour vérifier si le moteur est alimenté en courant continu (220 V). Si la motorisation fonctionne avec une télécommande, jetez rapidement un coup d’œil sur l’état ou la charge des piles.

Contrôlez les branchements du moteur

Les équipements avec motorisation filaire ont le plus souvent 3 fils sur leur câble (rouge et noir, bleu, jaune et vert). Le rouge et noir indique l’ordre de montée ou de descente du moteur. Quant au fil bleu, il est neutre. Le jaune et vert représente le fil de terre. On branche ces câbles sur un interrupteur. Ces manipulations doivent être effectuées avec précaution. Faites appel à un professionnel si vous n’êtes pas sûr de pouvoir le faire.

Inspectez votre équipement

Si votre volet a du mal à s’ouvrir et à se fermer, la panne peut être provoquée par des éléments qui obstruent le mouvement des lames. Il faut donc contrôler avec minutie l’équipement lui-même, le tablier et les coulisses. N’oubliez surtout pas de retirer ou de nettoyer les éléments perturbateurs.

Les différents éléments du volet roulant

Liens commerciaux

Diagnostiquez le moteur et vérifiez l’état du condensateur

Votre équipement ralentit à la montée ? Ou plutôt il accélère ou se bloque à la descente ? C’est le signe d’un dysfonctionnement du moteur. Démontez le volet roulant et sortez le moteur. Vérifiez le condensateur. Cette pièce est à l’origine de nombreuses pannes. Toutefois, elle n’est pas coûteuse. Vous avez donc la possibilité de la remplacer sans dépasser votre budget en vous rendant sur des sites spécialisés.

Détectez les bruits suspects

Pour détecter les bruits suspects, vous devez tendre l’oreille. Pourquoi cette étape ? Dans la plupart des cas, ces sons indiquent que les lames de votre équipement sont désaxées ou mal positionnées.

Faites appel à un professionnel

La réparation d’un volet roulant n’est pas à la portée de tous. Si vous êtes un bon bricoleur, vous pourrez vous en charger vous-même afin de réaliser de belles économies. Mais, il est toujours préférable de faire appel à un professionnel pour bénéficier d’un travail de qualité. Un spécialiste de la réparation a non seulement des connaissances spécifiques, mais il dispose également d’outils adéquats et complets.

Quelques conseils pour entretenir ses volets roulants

Un entretien régulier est nécessaire pour conserver le bon état de vos volets roulants et prolonger leur durée de vie. Prenez donc le soin de dépoussiérer vos équipements avec un chiffon. Nettoyez surtout les lames et l’intérieur des rails.

Il est aussi conseillé de laver ses dispositifs avec de l’eau savonneuse 2 à 3 fois par an. N’oubliez pas de bien sécher pour éviter les mauvaises surprises. Enfin, pensez à graisser les mécanismes avec du lubrifiant pour un fonctionnement optimal de vos volets.

Si vous n’avez pas encore installé ces menuiseries, vous pourrez le faire lors de la rénovation de votre appartement et profiter de certains avantages. La pose et le remplacement de ces équipements permettent en effet de bénéficier dans certains cas d’aides et de subventions de l’État.

Réparer un volet roulant n’est pas une chose aisée. Il faut vous procurer les bonnes pièces après avoir diagnostiqué la panne. Si vous êtes un bon bricoleur, il vous suffira de suivre nos conseils. Sinon, faites appel à un professionnel qui saura remettre en marche vos volets roulants.

 

" />
Liens commerciaux
Liens commerciaux
Liens commerciaux

Top articles

To Top